Forum de l'Armée Savoyarde des RR
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ost savoyard retour d'un vétéran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pygaer
Sergent


Nombre de messages : 2420
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Ville: Annecy
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Dim 22 Mai 2016 - 10:31

Troisième visite de la journée. Après le Château des Ducs de Savoie et ses respects au Duc régnant, l'Université de Savoie et ses retrouvailles avec sa suzeraine, il lui restait une troisième visite à accomplir ce jour, à savoir retourner là où tout avait commencé pour lui...là ou tout s'était terminé également pour lui.

Avec beaucoup de mélancolie et l'esprit surchargé de souvenirs, il passa lentement devant l'étendard de l'Ost. Machinalement, il leva sa main droite et salua de manière militaire, comme on lui avait appris de le faire en tant que jeune recrue, comme il avait l'habitude de le faire en tant que sergent, comme il l'avait si souvent fait de manière machinale lorsqu'il avait assumé les fonctions de Capitaine

Regardant autour de lui, il lui sembla que l'endroit était plus calme que d'habitude..mais peut être que ses souvenirs lui jouaient un tour, peut être qu'il avait trop embelli ses souvenirs.. Il se décida à avancer

Arrivé devant l'entrée, il salua le garde et tout en lui adressant un regard amical, il lui dit:

"Bonjour soldat, pourriez-vous dire à la Sénéchale qu'un visiteur souhaite lui présenter ses respects?"


Patiemment, il attendit qu'on lui permette de voir ladite Sénéchale..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Capitaine


Nombre de messages : 26
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Dim 22 Mai 2016 - 19:18

Passant près de la herse pour aller dans son bureau, la capitaine vit une silhouette qui lui semblait familière.
Son esprit en éveil par la curiosité qu'il l'animait, elle se dirigea vers l'homme qui parlait au garde en se demandant bien qui cela pouvait il être.

Et une fois devant, elle resta bouché bée un moment avant de secouer doucement la tête afin de se rendre compte qu'elle était bien éveillée et qu'elle ne rêvait pas.
A moins que ce ne soit un mauvais tour de la boulasse, car depuis la Saint Patrick, elle avait du mal à refaire surface.

Puis faisant deux nouveaux pas en avant, elle se trouva carrément face à lui et retrouva enfin l'usage de la parolen car pour l'instant elle ouvrait et fermait la bouche telle une carpe, sans qu'aucun son ne puisse en sortir. Elle était comme pétrifiée par la stupeur.


- Pygou ? C'est bien toi ?


Pas un mot de plus, elle refit un pas en arrière en secouant à nouveau la tête.
Mais non, elle devait se tromper, ce n'était pas possible .... et de se remettre à faire la carpe .... n'en croyant pas ses yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pygaer
Sergent


Nombre de messages : 2420
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Ville: Annecy
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Dim 22 Mai 2016 - 22:35

Alors qu'il devisait en toute quiétude avec le planton placé devant lui, Pygaer entendit un léger froissement de vêtements derrière lui. N'y prêtant pas immédiatement attention, son sixième sens l'avertit tout de même que la personne qui passait derrière lui semblait s'être arrêtée net comme bloquée par un mur invisible

Une légère odeur de parfum vint lui chatouiller les narines. Il connaissait ce parfum mais d'où, cela ne lui revenait pas. Alors qu'il consultait fébrilement ses neurones et ses papilles olfactives pour tenter de retrouver l'origine et le propriétaire de ce parfum, il entendit une voix très douce l'apostropher


Pygou ? C'est bien toi ?

Cette voix très douce résonna comme un coup de tonnerre dans la froideur des couloirs de l'Ost. Cette voix, il la reconnaîtrait en mille, entre dix mille autres et c'est avec un énorme sourire sur les lèvres qu'il se retourna. Devant lui se trouvait Haeven, la belle et douce Haeven...qui semblait avoir des difficultés évidentes à en croire ses yeux. Elle le dévisageait de haut en bas, puis de bas en haut, tentant de parler puis ravalant sa salive ressemblant davantage à un poisson manquant d'air, pardon d'eau, qu'à un être humain maître de ses actes

"Hé Bien, les années ne semblent pas avoir prises sur les femmes de Savoie. Haeven est encore plus belle que dans mes souvenirs

se dit-il tout en continuant à l'admirer. Puis d'une voix enjouée par la scène il lui dit en souriant

"Bonjour Heaven, hé oui tu ne te trompes pas ma belle amie. C'est bien moi qui suis devant toi. J'ai erré longtemps entre la vie et la mort. J'ai même eu l'insigne honneur de rencontrer Notre Père à tous...qui m'a vertement fait savoir que ce n'était ni l'heure ni l'instant pour moi de le rejoindre. Aussi m'a-t-il renvoyé sur Terre comme tu vois" répondit-il doucement à la question de son amie.

Comme elle s'échinait a vouloir ressembler à la Femme de Noé qui avait été changé en statue de pierre devant la ville de Gomorrhe, il partit d'un immense éclat de rire et reprit la parole


"Dis donc ma tendre amie, tu vas rester longtemps ainsi? Par le passé, rien n'arrivait à te faire rester en place... Viens donc dans mes bras ma belle, que je puisse t'embrasser tendrement sur les joues...En tout bien tout honneur, je ne voudrais pas créer une polémique entre moi et ton mari..." dit-il en s'esclaffant. Il ouvrit largement les bras et attendit, sourire aux lèvres, qu'Haeven se décide enfin à rompre son immobilisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Capitaine


Nombre de messages : 26
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Lun 23 Mai 2016 - 20:40

Et elle restait là à le dévisager telle une idiote, n'en croyant pas ses azurs et finalement elle sortit de son immobilisme en se fendant d'un grand sourire.
Et c'est sans se faire prier qu'elle alla lui donner une franche accolade et lui flanqua un baiser sonore sur la joue.


- Bonjour. Mais oui c'est bien toi, je n'ai pas rêvé, tu n'as pas changé finalement. Ca me fait vraiment plaisir de te revoir, qu'est ce que tu deviens ? Tu étais passé où ? Que viens tu faire ici ?

Puis se rendant compte qu'elle le questionnait telle une enfant, elle lui recolla un autre bisou sur l'autre joue.

- Je suis Capitaine de Savoie, et Cedrik est le Connétable. Il est sans doute dans le coin.
Ah la la mais qu'est ce que je suis contente de te revoir !


Et c'est sans se départir de son sourire, le dévisageant à nouveau de haut en bas, qu'elle attendit qu'il réponde à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Mar 24 Mai 2016 - 9:31

On avait oser sortir le Vice-Duc-Connétable de ses dossiers. Une conversation à la guérite de la caserne l'avait détourné de son sommeil tant mérité. Son bureau se trouvant dans les quartier de l'Aumonerie où il avait pris ses aises dès son arrivée à l'Armée, il n'avait jamais pensé déménager ceux ci autre part, qu'il soit Capitaine ou Connétable.

Il sortit donc voir du bâtiment de l'Aumonerie qui s'était perdu dans la Caserne
.

-Alors qui va là? Une nouvelle recrue icelieu?


Il se frotta les yeux endormis.

-Est ce possible? dit il lorsqu'il avait cru reconnaitre cette personne.

_________________
Aumonier de l'Armée Savoyarde
Seigneur de BOZEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pygaer
Sergent


Nombre de messages : 2420
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Ville: Annecy
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Mar 24 Mai 2016 - 17:56

Amusé par la spontanéité de Haeven qui ne cessait de lui asséner question après question depuis qu'elle l'avant enfin "libéré" de son étreinte, Pygaer se préparait à lui répondre lorsqu'il entendit une voix familière résonner derrnière lui

Il entendit tout d'abord un
Alors qui va là? Une nouvelle recrue icelieu? tonitruant suivi d'un Est ce possible?prononçé par une voix incrédule

Il se tourna vers Haeven et Cédrik, tous deux amis de la première date, éclata d'un grand rire puis s'expliqua

Je vois que mon retour fait beaucoup de remous. Aussi pour vous satisfaire, je vais répondre aux questions de Haeven afin de satisfaire tout le monde

Il prit une profonde inspiration et poursuivit:

Commençons par la plus simple: ce que je viens faire ici ? Tout simplement rencontrer ma cousine Arwenn pour la remercier d'avoir pris soin de mes terres pendant ma longue absence

Ensuite: où j'étais passé ??
Son regard se fit plus terne, la tristesse se dessina de manière involontaire sur ses traits et il dut déglutir une ou deux fois avant de pouvoir poursuivre d'une voix voilée Disons que j'étais entre la vie et la mort ma douce Haeven. Dès la disparition d'Anabase juste après notre mariage, je suis tombé dans un trou noir, plein d'incertitudes...J'ai retrouvé un peu d'espoir lorsqu'on l'a retrouvée dans un champ près de Chambéry. Pendant des mois, je suis resté à son chevet, pendant des mois j'ai espéré, prié, supplié Dieu qu'il me la rende et puis un jour j'ai reçu le message que le monastère où elle reposait avait été pillé par des brigands. Je me suis rué comme un fou vers ledit monastère mais elle avait disparue. De gris, son regard devint noir mais il poursuivit néanmoiz

Pendant des semaines, j'ai parcouru monts et vaux sur Noireaud à chaque fois sans succès. Une fois rentré au Château je me suis laissé entrainer par la boisson, je dormais à peine, je ne mangeais plus, plus rien ne me faisait envie... La folie était ma compagne quotidienne...J'ai fini par mourir ou du moins je l'ai cru...Je me suis retrouvé devant Notre Créateur qui m'a renvoyé sur terre en me disant que je n'avais rien à faire là...que mon heure n'était pas encore arrivée...Du coup, je me suis réveillé un beau matin avec comme première image le visage édenté de mon valet et ami Thorwald qui m'avait soigné ainsi que sa femme pendant des mois

Un bref instant, il reprit haleine puis reprit d'une voix plus enjouée

Enfin la dernière question: ce que je deviens? C'est simple, je reviens à la vie tout doucement. j'ai envie de voir du monde, j'ai envie de retrouver mes amis, j'ai envie de refaire partie de la vie de la Savoie et ...qui sait j'ai peut être envie de retrouver femme. J'ai également envie de voyager et de retourner en Hollande pour aller visiter ma fille Linda Christelle qui semble s'être fait un nom là bas

Essouflé par son monologue, Pygaer regarda tour à tour Heaven puis Cedrik et reprit: Vous pourriez me dire où se cache Arwenn s'il vous plait. Je l'ai ratée au Palais des Ducs mais j'ai une furieuse envie de la revoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwenn1
Conseil ducal


Nombre de messages : 5501
Date d'inscription : 04/11/2010

Feuille de personnage
Ville:
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Mer 25 Mai 2016 - 21:17

Trop heureuse d'échapper un peu à ses obligations au château La jeune femme chevauchait vers la Grande Caserne de l'OST. tout en parcourant la distance les propos du garde lui martelait la tête tout comme les battements de son coeur dans sa poitrine. Son cousin était de retour. "Seigneur je vous en supplie que ceci ne soit pas une plaisanterie. Je suis votre dévouée servante." Voilà ce que la blonde ne cessait de se répéter encore et encore. Puis des images de son passé avec son cousin l’assaillir. Des moments amusant qu'ils avaient partagé à l'OST à l'infirmerie. leurs fou rire. leurs confidences. même l'épreuve la plus dure avec la perte d'Anabase et son procès truqué.
Arrivée devant les hautes grilles de la Caserne Arwenn ne vit pas de suite Pygaer mais Haeven et Cedrik qui parlaient avec une troisième personne. Puis progressivement détaillant l'homme arwenn reconnu son cousin mais avait bien du mal à croire ses yeux tant elle avait peur d'un mirage.
Mettant pied à terre et marchant vers lui tel un automate Arwenn ne prit pas la peine de saluer Haeven et Cedrik. nullement parce qu'elle avait mépris ou indifférence pour ses amis mais parce qu'elle ne pouvait détacher son regard et son attention de son cousin. Ses doigts se posèrent sur le visage doux de son cousin afin de convaincre la jeune femme qu'elle ne rêvait pas. D'une voix qu'elle ne parvenait pas à calmer tant l'émotion la submergeait en cet instant.


C'est vraiment toi. Je ne rêves pas. tu es enfin revenu. J'ai tellement attendu et prié ce jour si tu savais.

Incapable d'en dire plus sur l'instant la jeune femme se glissa entre les bras de son cousin et s'autorisa à poser sa tête contre son torse. Arwenn qui s'était juré de ne plus jamais céder à ses émotions ne pu retenir des larmes de joie mais surtout de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pygaer
Sergent


Nombre de messages : 2420
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Ville: Annecy
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Jeu 26 Mai 2016 - 14:25

Les retrouvailles avec Heaven et Cedrik lui faisaient du bien, beaucoup de bien même. Plus qu'il ne le croyait d'ailleurs, ce qui lui fit penser qu'en réalité Dieu avait eu raison de le renvoyer sur terre, parmi ses amis qu'il croyait avoir perdu...En réalité, il s'était lui-même éloigné du monde lors de la disparition - bien réelle hélas - de la seule femme qu'il ait vraiment aimé jusqu'à présent. Pendant de nombreux mois, il avait laissé libre cours à son désespoir, à sa haine envers le monde, a son envie morbide de mourir... A présent qu'il était revenu parmi les vivants, il se rendait compte à quel point il avait des amis formidables, des personnes qui, malgré ses défauts, étaient toujours présents pour lui


Alors qu'il devisait tranquillement avec ses deux compagnons, il aperçut du coin de l'oeil apparaitre un nouveau cavalier. Il s'agissait sans doute d'un soldat de l'Ost car cette personne portait une sorte d'uniforme dont Pygaer n'avait qu'une maigre souvenance... Là-bas, la personne était descendu de monture et semblait s'approcher d'un pas automatique...Pygaer détourna légèrement son visage pour le diriger vers cette tierce personne, se mit à chercher fébrilement dans sa mémoire où et quand il avait vu cet uniforme, cette personne...pour enfin se rendre compte avec stupéfaction et bonheur que son regard ne le trompait pas. L'uniforme était celui de Sénéchale mais ce n'était pas cela qui intéressait Pygaer, c'était plutôt la personne qui le portait qui retenait toute son attention. Arwenn - car il s'agissait bien d'elle - se rapprocha de leur petit groupe et sans prêter attention a Heaven ni à Cedrik, lui caressa doucement le visage..ce qui troubla Pygaer qui n'avait plus eu depuis longtemps l'occasion de sentir la douce caresse d'une personne sur son visage


"C'est vraiment toi. Je ne rêves pas. tu es enfin revenu. J'ai tellement attendu et prié ce jour si tu savais.". Ce furent les seules paroles qu'elle parvint à dire avant de se glisser entre ses bras et de poser sa tête contre son torse.

Doucement, délicatement, Pygaer posa sa main sur la chevelure d'Arwenn, caressant doucement ces cheveux soyeux. Il huma le parfum délicat de sa cousine, se remémorant avec tristesse son cousin Zig qui - il l'avait appris par la bouche de Thorwald - avait emprunté un chemin nettement différent que celui de la sagesse et du droit chemin. Il serra sa cousine dans ses bras, ne cessant de lui caresser la chevelure, embrassant tendrement celle-ci comme on le fait souvent après une longue absence

"Non, décidément Dieu a bien fait" se reprit-il à penser, "Il y a encore tellement de belles choses sur Terre, tellement de personnes à qui je tiens, je me dois de faire mon deuil d'Anabase, bien que cela me déchire le coeur...Il me reste mes amis, ma fille, ma cousine...Je me dois de vivre, de survivre pour eux" se dit-il

Après un long moment, il se rendit compte de la présence de ses amis et tout en gardant Arwenn dans ses bras, il s'adressa aux autres personnes présentes en riant


"Hé bien, hé bien, trêve de pleurs, fini les instants de tristesse, me voila de retour et pour de bon, je vous assure et vous rassure. D'ailleurs si je me suis rendu - pour la troisième fois - dans ces lieux c'est pour reprendre du service parmi les membres de l'Ost, du moins si l'Ost veut encore de moi bien sûr. Mais avant de signer ma troisième affectation....si j'ai bonne souvenance, notre caserne avait dans le temps une magnifique cantine où la bière coulait souvent à flots...Je dois avouer que je suis mort de soif et que me rinçer le gosier serait une manière bien "utile" pour me sentir totalement vivant...Qu'en dites-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Capitaine


Nombre de messages : 26
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Ven 27 Mai 2016 - 21:09

L'arrivée de Cedrik, la réponse de Pygaer à ses questions et enfin la venue d'Arwenn.
Il y avait beaucoup d'émotion en l'instant présent aux portes de l'OST savoyard.
Si elle voulait qu'il revienne à l'OST ? Oh que oui, et à son avis ça ferait plaisir à tout le monde, mais elle attendit la réponse d'Arwenn à ce sujet.
Puis elle vit arriver une autre personne et s'excusa avant de quitter la petite compagnie, encore toute émue de ces retrouvailles quasiment improbables... mais qui pourtant étaient.



- Je dois vous laisser quelques instants, je vois arriver quelqu'un. A plus tard, je vous rejoins donc à la cantine de l'OST.


Et sans plus attendre, elle alla voir qui arrivait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwenn1
Conseil ducal


Nombre de messages : 5501
Date d'inscription : 04/11/2010

Feuille de personnage
Ville:
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Dim 29 Mai 2016 - 23:27

Toujours blotti dans les bras de son cousin a recevoir son affection bien naturel entre eux par rapport à leur lien arwenn se rendit enfin compte d'avoir oublié de saluer haeven et cedrik. se tournant un peu vers eux.

Me voilà qui manque à tout mes devoirs tant envers le Capitaine et le connétable que les amis. Mais je penses qu'on me pardonnera sans peine.

Hochant la tête à la proposition de son cousin la jeune femme reprit.

Tu sais Pygounet l'OST a terriblement changé depuis ton absence. et pas en bien. certains pseudo Capitaines et connétables ont pas mal endommagé les bâtiments, l'ambiance et même les textes. Si la tâche ne te fais pas peur ton retour pourrait aider a remettre en état les lieux. Pour la cantine si Haeven et Cedrik y sont favorable on peut toujours réussir à rouvrir le bâtiment et le nettoyer afin de recommencer a y passer de bons moments.

Les regardant les uns après les autres avec une moue un peu confuse.

mon ex belle sœur maia malgré notre passé a jugé préférable de me confier les clés et de me faire gardienne des lieux afin d'empêcher d'avantage de destruction l'année dernière mais j'ai manqué de temps pour commencer les réparations.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pygaer
Sergent


Nombre de messages : 2420
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 07/04/2010

Feuille de personnage
Ville: Annecy
Ordre Militaire:
Force:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   Lun 30 Mai 2016 - 0:04

Regardant sa cousine avec un léger sourire sur les lèvres, Pygaer lui dit

"Tu sais, même si nous ne sommes plus que quelques-un, je suis prêt à reprendre de l'active. Il n'y a pas de problèmes en la matière"

Un temps d'hésitation puis il poursuivit

"Je suis donc prêt à reprendre de l'active. Mais auparavant, je me dois d'aller rendre visite à Linda qui m'a mandé pour une question de problématique impériale. Rien de grave, rassures-toi mais après une longue absence il y a certaines choses à remettre au point

Se tournant vers Cédrik:

"Qu'en penses-tu Cédric, cela vaut-il la peine de rouvrir notre bonne vieille cantine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ost savoyard retour d'un vétéran   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ost savoyard retour d'un vétéran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Armée Savoyarde :: Corps de Garde :: Accueil / Renseignements-
Sauter vers: