Forum de l'Armée Savoyarde des RR
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle d'étude de Hyro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Salle d'étude de Hyro   Lun 28 Avr 2008 - 12:40

Icelieu Messire Hyro apprendra les bases de l'Aristotélisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Lun 28 Avr 2008 - 14:30

Cedrik se présenta dans la salle d'étude afin de donner les premieres explications à l'élève-soldat.

Messire, Je vous demanderai de lire ce texte et de répondre aux questions posées et ceci, par message afin d'éviter les copions.


Il prenait une grosse voix mais souriait en même temps.

J'attends vos réponses avant de poursuivre votre apprentissage.


Quatre questions simples pour évaluer votre connaissance de l'Aristotélisme et de votre paroisse:

1- qui est Aristote pour l'Eglise des Royaumes Renaissants ?
2- donnez moi le nom de 2 personnage faisant partie de l'Eglise
3- où se trouve le paradis et les enfers ?
4- qui est votre évèque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Lun 28 Avr 2008 - 23:16

Hyro entra dans la salle d’étude

Bonjours messire Cedrik, je suis contant que vous souillez finalement parmi nous et heureux de voire que vous été en plaine forme depuis notre dernière rencontre.

Hyro rendit sont sourire a Cedrik et s’assit donc derrière le petit pupitre et pris une plume, un parchemin et un encrier et commença à répondre au questionnaire
Revenir en haut Aller en bas
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Mar 29 Avr 2008 - 11:35

Cedrik prit connaissance des réponses du soldat. Il tourna le
parchemin dans tous les sens pour comprendre mieux les dires de
l'intéressé.


-Mmmmmh, oui
-Mmmmmh, oui encore
-Mmmmmh, oui toujours
-Mmmmmh, aie...

-Il faut juste savoir de quelle paroisse vous venez Messire et de ce fait à quel archidiocese vous appartenez. Vous venez de Belley, si je ne m'abuse...
Allez donc voir à L'église, je pense que cela doit être noté dans un coin. Transmettez moi cette réponse avant de débuter la suite

-Pas mal Messire Hyro...
-Nous pouvons passer à la seconde leçon.


Il prit un texte et le laissa sur le bureau de Messire Hyro.

1) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?
2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?
3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?
4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?
5 ) Quel est le rôle de la Créature Sans Nom ?
6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi?
7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?



Il y a bien longtemps, je venais de dire ma messe dominicale, quand une foule, un peu bruyante pour ce lieu sacré, jeta au pied de l'autel un être aux yeux hagards et à la vêture des plus fantaisiste. Mes
villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que, s'il m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé.
Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.

- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf ,le curé de ce village, Comment vous nomme-t-on ?

- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens

Un villageois m'interpela :

- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

- Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu.
Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria :

-Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

-Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien
vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes.

"A l'origine du monde il n'y avait que le Très-Haut immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et
accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains.
Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain.
Ensuite le Très-Haut n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité.

Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.

-Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.

-Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé
des choses prodigieuses, mais c'est grâce à leur foi au Très-Haut et non à une quelconque magie païenne.

- Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?

- Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

- Bien ils sont dans la Bible non ?

- Pas dans celle de l'Eglise officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots :

La Très-Haut créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée du Très-Haut, sauf l'espèce humaine, car elle
connaissait le sens de la vie: l'amour. Le Très-Haut récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants". Mais les enfants du Très-Haut s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par le Très-Haut, a qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en
détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent.
N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples.
Alors, le Très-Haut, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos
(parfois nommé Jiésu Christos).

Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

Je tentai donc de lui répondre :

- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de chose à oublier oui. Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabond encore il faudra du temps pour vous
instruire et devenir un érudit.

Notre religion porte le nom d'église Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christos. Son message est que pour se
rapprocher du Très-Haut il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette
amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale
est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents type d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous même.
Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de
politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un,curé qui, lui s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juges que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses.
C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.
Au-dessus vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides
politiques sont choisis par les citoyens lors d'élection, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Eglise.
C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne ferra que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc.

Le vagabond semblait avoir compris.

-Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie?

- Cela, mon fils, est moins de mon domaine, mais voici une liste de documents qui vous aideront à trouver votre place.

- Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

Je souriai en le voyant partir, et je lui criai :

-N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que s'il n'avait pas rejoint l'église aristotélicienne au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi.
Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.



926 ap JC, tiré des mémoires d'un curé de campage par Neajdlaf


On fonctionne toujours de la même manière: réponse par MP...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Mar 29 Avr 2008 - 20:35

Hyro pris le parchemin que lui tendis sir Cedrik et le lut attentivement, puis il en pris un tous neuf et répondit au question qu’il lui été posée
Revenir en haut Aller en bas
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Mer 30 Avr 2008 - 9:28

Cedrik sourit. Il avait bien reçu les réponses de Messire Hyro.

-Très bien Messire... Je vois que vous vous investissez dans votre étude. Ecore quelques jours et vous pourrez débuter votre cérémonie pour vostre baptème.

Zabouvski a écrit:
Partie 1 : Les VertusCes cours ont été réalisé à Rome par le Vice-Préfet à l'Enseignement, le Père Abbé Zabouvski.


L'objectif de tout aristotélicien pour sa vie terrestre est d'atteindre le soleil, le paradis. Tel que nous l'a enseigné Aristote, un des prophètes de la religion aristotélicienne, le Très-Haut, Dieu, a donné l'esprit à l'humain pour que celui-ci soit capable, à l'instar des animaux, de distinguer le bien du mal. C'est cette capacité à distinguer le bien du mal qui nous permet de vivre la vie vertueuse qui nous permettera de rejoindre le soleil. Toutefois, une autre créature de la création, la Créature Sans Nom, jalouse de ne pas avoir été choisie pour être la préférée de Dieu,
voue son existence à pervertir l'homme par les vices et à l'éloigner du soleil pour l'emmener sur la lune, en enfer. Tout aristotélicien voulant éviter la lune se doit de connaitre les vertues, et leur contraires, que voici :

L'amitié,qui consiste à se préocupper des autres, à avoir de l'empathie et à faire preuve de charité. L'amitié est ce qui lie tous les aristotéliciens. Par l'amitié, le croyant aide ainsi ses frères sur le chemin de la vertu. L'amitié est aussi entraide, réciprocité des rapports sociaux, amour du prochain, etc...
L'avarice, son contraire, consite à ne se préoccuper que de soit et elle n'a d'égal que le mépris de l'autre.


La conservation, qui consiste à oeuvrer à sa survie. La conservation est la conscience de ses besoins premiers en nourriture, en eau, en sommeil. En d'autres mots, la conservation est la faculté de se contenter de ce que l'on a de besoin.
Le contraire de la conservation est la gourmandise, qui consiste à n'être jamais satisfait de ce que l'on a, à toujours vouloir plus, ce qui ne peut que pénaliser les autres qui vont venir à manquer.
La gourmandise se résume à l'abus de plaisir.


Le don de soi, qui est la capacité de se sacrifier pour le bien d'autrui, que ce soit pour le reste de l'amitié aristotélicienne ou pour la société laïque, la République. Ce sacrifice est la conscience de la vie en communauté.
Comme nous l'a aussi enseigné Arisote, le bon aristotélicien est celui qui aide son prochain en participant à la vie de sa ville.
À l'opposé du don de soi se trouve l'orgeuil, qui consiste à croire que seul nous pouvons nous élever au dessus de tous et d'atteindre le statut de divin.


La tempérance, qui est la capacité du croyant à se modérer et à faire preuve de compréhension.
Cette vertu est primordial dans la mesure ou elle est complémentaire des autres. La tempérance consiste aussi en l'acceptation de sa condition.
Son contraire est la colère, qui est le vice de celui qui s’abandonne à la haine de l’autre, ou qui de toutes ses forces tente de lutter contre sa condition.


La justice, est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui.
A la justice correspond l’envie, qui est le vice de celui qui désire bénéficier des justes récompenses attribuées à autrui, ou de celui qui convoite les biens ou le bonheur de son semblable.


Le plaisir, est la faculté qu’a l’homme d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur. Elle est la conscience de soi, de son corps, de son âme, et des besoins de ceux-ci pour rendre son existence heureuse et facile.
Au plaisir correspond l’acédie, qui est le vice de celui qui entre endépression spirituelle, qui reste passif, qui n’a plus goût à la vie, et qui ignore sa propre satisfaction.


La conviction, est l’espérance en un avenir plein de promesses. Elle est plus largement laconscience des besoins et des intérêts futurs de la communauté des
croyants, des nécessités de la conservation de l’espèce (donc de la reproduction).
A la foi correspond la luxure, qui est le vice de celui qui se complaît dans l’abus des choses de la chair et dans le nihilisme le plus total.


Une vie vertueuse parfaite est virtuellement impossible. Nul, en dehors du divin, n'est parfait. Toutefois, l'aristotélicien vertueux est celui qui reconnaitra ses fautes et demendera le pardon à ses pairs par la confession.

Père Zabouvski



-Messire Hyro, s'il vous plaît de prendre chacune des vertus et de dire dans quelles situations nous pouvons les mettre en pratique, en partant d'un synonyme :

Exemple : le don de soi : la générosité : rendre service à ses pairs sans rien demander en retour.

-Définissez ainsi les vertues avec vos propres mots.

Cedrik savait qu'il demandait beaucoup à ses futurs baptisés, la foi était à ce prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Mer 30 Avr 2008 - 20:30

Hyro lut le nouveau parchemin du sir Cedrik et une nouvelle fois répondit a la question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Salle d'étude   Mer 30 Avr 2008 - 21:26

J'entre dans la salle de cours. Je m'assoie au premier banc que j'apperçois.

J'écoute le cours attentivement.

Après le cour Le père Cédix nous remet un parchemin et nous devons répondre à quelque question. Donc je pris ma plume et le parchemin et je répondit aux question.
Revenir en haut Aller en bas
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Ven 2 Mai 2008 - 1:05

Dame Punkana, ceci est la salle d'étude de Messire Hyco.
Veuillez retourner dans la votre.

Il sourit et félicita Messire Hyro pour ses bonnes réponses encore une fois.

Pour la prochaine leçon, veuillez vous rendre dans le petit séminaire à côté de cette salle et repondre à la question du 4eme Cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Ven 2 Mai 2008 - 10:42

Hyro fut fort surpris de voir dame Punkana entré dans ça salle de cours et de prendre place a ses coté pour étudié.

Sir Cedrik la repris aussitôt et l’envoya dans sa propre salle

Hyro écouta les consigne de sir Cerdik et sortie a sont tour, dans le couloir il rejoint dame Punkana


Dame Punkana, ne vous en fait pas pour cette petite bévue, je suis moi-même le champion de l’étourderie, il m’est arrivée une fois de prendre sir jawadsm pour une dame lors de ma premier visite médical
Revenir en haut Aller en bas
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Ven 2 Mai 2008 - 16:46

CEdrik revint dans la salle de classe de Hyro, regarda si un autre élève était là et dit au soldat.

Très bien, messire Hyro, votre interpretation est très personnelle et me convient tout à fait.

Continuons donc avec le dernier cours avant votre baptême. allez donc au séminaire chercher le cinquième cours et ensuite, je vous poserai quelque questions personnelles en attendant la consécration de la Chapelle.

Vous pourrez déjà y venir afin d'accueillir Monseigneur Sacrpia avec les autres soldats et je vous remercie pour cet habit qui me va à ravir.

Il fit un clin d'oeil à Hyro et repartit préparer la cérémonie.

_________________
Aumonier de l'Armée Savoyarde
Seigneur de BOZEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Ven 2 Mai 2008 - 18:12

Hyro écouta sir Cedrik et lui sourit ravis que sont uniforme lui plaise

Je vais de se pas au séminaire pour le cinquième cours


Hyro sortie de la salle
Revenir en haut Aller en bas
Cedrik 1er
Duc de Savoie


Nombre de messages : 561
Age : 39
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Ville: Chambéry
Ordre Militaire: Aucun
Force:
60/255  (60/255)

MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Ven 2 Mai 2008 - 18:29

Voilà donc, Messire Hyro, vous etes prêt à vous faire baptiser.

Il baissa la tête et poursuivit.

Néanmoins, je ne peux encore vous baptiser sans que la chapelle ne soit consacrée. Cela ruinerait vostre cérémonie et celle-ci serait considérée comme nulle aux yeux du Très Haut.

Vous devrez patienter jusqu'à la consécration de cette Chapelle. au fiat, n'oubliez pas d'y venir ainsi que tous les autres soldats.

Il le regarda ensuite.

Mais dites moi, qui sera votre parrain ou votre marraine?

_________________
Aumonier de l'Armée Savoyarde
Seigneur de BOZEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   Sam 3 Mai 2008 - 19:42

Hyro sourit voyant la gène du frère Cedrik quand il lui annonça que son baptême ne serai pour tout de suite.

Hé bien ma fois frère Cedrik je saurai attendre encore un peut, il serai en effet dommage de ne pas avoir fait les chose dans les règles surtout que notre bonne chapelle sera bientôt le lieu d’un culte encore plus important…

Hyro se racla la gorge

Bref…ma marraine sera le Sergent Loucy et mon parrain le Sergent Danielzinho
Il son déjà au courant l’un comme l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d'étude de Hyro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d'étude de Hyro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle d'étude d'Anabase
» Salle d'étude de Victorine
» Salle d'étude de Gaxan [examen correct]
» Salle d'étude de Charles Marie
» Salle d'étude de Punkana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Armée Savoyarde :: Chapelle :: Chapelle Sainte Kyrène :: Archives-
Sauter vers: